Buzz Ads (728x90)









On n'entendra plus dans les stades du monde entier ce rire caractéristique qui l'avait rendu si populaire. M6 a annoncé ce matin le décès du commentateur sportif Thierry Roland, à l'âge de 74 ans. "Informé par sa famille, M6 a l'immense chagrin d'informer du décès de Thierry Roland. La chaîne transmet son immense affection à sa femme Françoise et à son fils Gary", a indiqué à l'AFP le directeur de la communication de M6, Yann de Kersauson.

Hier, il aurait dû rejoindre son complice de toujours Jean-Michel Larqué à Kiev, pour commenter le match France-Ukraine qui a vu la victoire 2-0 des Bleus, après un déluge mémorable. Son état de santé l'avait, en dernière minute, contraint de rester en France. Raison numéro deux : l'Ukraine ne semblait pas être sa destination rêvée.

13 Coupes du Monde (sa première en 1962 au Chili), 9 Championnats d'Europe des Nations, des centaines de match de ligue 1 et de Coupe de France... Nul ne peut se targuer d'un tel palmarès. Avec, en apothéose, la Coupe du Monde 1998 qui avait vu l'équipe de France gagner sa première étoile.

"Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille ! Enfin, le plus tard possible quand même, mais... On peut ! Ah, c'est superbe ! Quel pied ! Ah quel pied ! Oh putain ! Oh la la la la la la ! Oh ! Oh c'est pas vrai ! Oh c'est pas vrai !" Cette phrase mythique prononcée par Thierry Roland sur l'antenne de TF1 un certain 12 juillet, il y a 14 ans, après la victoire des Bleus en finale de la Coupe du Monde restera dans les mémoires à tout jamais.




Enregistrer un commentaire

Disqus