Buzz Ads (728x90)







Le compte à rebours est lancé ! Issus de 11 nationalités différentes, les 16 B-Boys en lice n’ont plus que quelques jours pour se préparer au Red Bull BC One, le championnat du monde de B-Boy, dont la finale aura lieu le 8 Décembre à Rio de Janeiro.

Red Bull BC One à Rio de Janeiro
Face au champion en titre, Roxrite, qui remet son titre en jeu, les gagnants des six tournois régionaux et neuf autres danseurs triés sur le volet s'affronteront pour le titre tant convoité de champion Red Bull BC One champion.


Qui arrachera la couronne cette année ?



B-Boy Lil Zoo, du célèbre crew marocain Lhiba Kingzoo représentera l'Afrique. Pour en arriver là, il a dû affronter et battre son professeur et mentor Yoriyas lors des qualifications du Red Bull BC One Moyen-Orient/Afrique, et a désormais les yeux des B-Boys de tout le continent africain rivés sur lui.

L’Amérique latine envoie cette année trois danseurs dans la bataille : le Colombien Arex, un danseur dans un b-boying authentique tout en demeurant imprégné de références latines ; Hill, Mexicain, finaliste du Battle of the Year 2012, qui parvient à enchaîner des combinaisons bluffantes de power-moves sans effort apparent ; et le héros local Klesio, qui démontrera en direct du cypher ce que la Ginga brésilienne veut dire.

A l’instar de nombreux concurrents de cette finale, il possède lui aussi un palmarès impressionnant, auquel s’ajoute sa victoire lors de la finale du Red Bull BC One latino-américain remporté il y a quelques semaines à Monterrey.

L’Asie envoie également trois danseurs défier le reste du monde : le Sud-Coréen Differ, armé d’un style unique et d’un humour dévastateur ; son compatriote Shorty Force - vainqueur des qualifications Asie-Pacifique ; et le plus jeune danseur de la sélection, le prodige Issei, un Japonais âgé de 15 ans dont il faudra se méfier : il a en effet battu le champion en titre du Red Bull BC One Roxrite cette année lors du R16 en Corée. Une revanche est à prévoir…

Côté Europe de l’Ouest, l’Anglais Sunni (Soul Mavericks), 17 ans, s’invite pour la première fois dans le championnat. Le Français Mounir (Vagabonds), vainqueur des qualifications européennes de Rotterdam et vainqueur du Battle of the Year cette année encore, concourt quant à lui pour la seconde fois. Sans oublier le légendaire Junior, qui a eu un impact profond sur la discipline grâce au style extraterrestre qu’il a dévoilé lors de ses deux premières participations au Red Bull BC One. Sept ans plus tard, il fait son grand retour au cœur du cypher.

Deux danseurs représenteront l'Europe de l’Est : le Russe ExacT (Predatorz), anciennement connu sous le nom Alkolil, et le Bulgare Slav, un danseur engagé qui a remporté haut la main les qualifications de l’Europe de l’Est à Saint-Petersbourg.

Les Etats-Unis ne manquent évidemment pas à l’appel, et envoient quatre guerriers dans l'arène : DOMkey (Philadelphie), qui a assuré sa place en finale en remportant la qualification nord-américaine ; Vicious Victor, qui représente la ville d’Orlando ; Kid David (San Francisco), qui se présente pour la seconde fois en finale du BC One après 4 ans d’absence ; et, bien entendu, le champion Roxrite (San Diego), probablement le plus perfectionniste d’entre eux, déterminé à devenir le premier danseur à remporter le championnat deux années consécutives.

Des fans du monde entier préparent désormais leur voyage à Rio de Janeiro, où se tiendra dans quelques jours le plus grand événement de b-boying de l’année, tandis que tout autour de la planète, des centaines de milliers de personnes seront rivées à leurs écrans pour suivre la compétition en direct via un livestream diffusé sur internet. Et vous, serez-vous aussi des nôtres ?

http://www.facebook.com/events/126064357527111/











Enregistrer un commentaire

Disqus