Un magazine people, en révélant vendredi en Une l’homosexualité de Florian Philippot, vice-président du FN, est allé taper dans ce qui garantit à coup sûr de grosses ventes, à savoir la vie privée des personnalités.

Florian Philippot

Après le coup Hollande-Gayet, Closer fait cette fois-ci l’outing du leader du Front, en divulguant des photos volées lors d’une escapade à Vienne avec son supposé petit ami. Dans la classe politique, quelle que soit son orientation idéologique, les voix s’élèvent contre ce déni de vie privée.

 Et c’est sur Twitter, comme souvent, que les réactions ne se sont pas fait attendre. Et c’est une unanimité qu’on ne pensait jamais voir en faveur du numéro 2 du FN qui fleurit ou plutôt, qui gazouille.

Le député Nicolas Bays s’emporte contre la violation de la vie privée :



Front de gauche, par la voix de son secrétaire général Alexis Corbière :






Enregistrer un commentaire

Disqus