Le torchon brûle entre Gérard Larcher et Claude Bartolone. Le président UMP du Sénat considère qu'"il ne lui est plus possible" de travailler avec son homologue socialiste de l'Assemblée nationale. En cause, un "profond désaccord de conception institutionnelle", a-t-il déclaré, jeudi 29 janvier, à l'AFP.

Le président du Sénat, Gérard Larcher (à g.), et celui de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone

Gérard Larcher reproche à Claude Bartolone d'avoir déclaré "sa volonté de faire disparaître le Sénat en tant qu'institution parlementaire, à un moment au contraire où il aurait dû avoir une attitude propice au rassemblement et à l'unité, selon le vœu du président de la République".

 Jeudi matin, Claude Bartolone, invité sur BFMTV s'est en effet dit "pour la fin du bicamérisme" tel qu'il existe aujourd'hui, c'est-à-dire la coexistence de deux chambres au Parlement. Il s'est déclaré en faveur d'un "rapprochement entre le Conseil économique, social et environnemental et le Sénat".

--
Envoyé par Blogger dans Actu Politique le 1/29/2015 01:49:00 PM




Enregistrer un commentaire

Disqus