Buzz Ads (728x90)







Et le fair-play dans tout ça ! Discipline aseptisée par excellence, où les sautes d'humeur sont mal vus voire sanctionnées, le tennis semble pourtant ces derniers temps plus souvent confronté aux dérapages plus ou moins contrôlés de ses acteurs.

Durant la rencontre, Naomi Broady a tenté de faire disqualifier Jelena Ostapenko qui ne lui a visiblement pas pardonné.

Ainsi, après les frasques répétées de Fabio Fognini ou les récentes insultes de Nick Kyrgios à l'encontre de Stanislas Wawrinka en plein match, ce sont deux joueuses qui se sont sérieusement chauffées à Auckland, dans la nuit de mardi à mercredi.

Opposées lors du deuxième tour du tournoi australien, Naomi Broady (n° 122) et Jelena Ostapenko (n° 84) ont en effet livré une rencontre pleine de tension. Et si l'Anglaise l'a finalement emporté sur la Lettone (4-6 7-6 7-5), les deux joueuses étaient encore passablement énervées après la balle de match.

En cause, un échange à 2-2 dans le tie-break du deuxième set durant lequel Ostapenko a laissé échapper (volontairement ou non, c'est toute la question) sa raquette qui a atterri sur un ramasseur de balles.

En vidéo :
 





Enregistrer un commentaire

Disqus